Avertir le modérateur

20/10/2008

SPANAIR 10. L’arbre qui cache la forêt !

logo.jpgLe magistrat chargé du dossier a mis en examen 3 mécaniciens qui étaient intervenus sur l’avion avant le crash (lire le dossier).

Cela ne doit pas faire oublier que la compagnie SPANAIR était en grande difficulté financière ce qui est contraire à la réglementation européenne.

regCEE.jpg

Obligations d’une compagnie aérienne = qualité.

.

Plusieurs mois avant le crash, le SEPLA avait alerté la direction de la compagnie sur le manque de ressources et sa conséquence : mise en danger des passagers.

 

Extrait de l’article du Telegraph :

 

E-mails from the Spanish pilots' union SEPLA to Spanair management said day-to-day running of the airline was "a disaster getting worse by the day".

SEPLA said there were not enough air crews or ground resources and planes were repeatedly being grounded.

It also said that Spanair's older MD80 series aircraft were not being updated fast enough. The airline has a fleet of 36 such aircraft, including the one that crashed.

In a January e-mail SEPLA complained that "the MD fleet has not been renewed in favour of A320s in the agreed time frame."

In April 2007 the union warned: "The lack of resources and their quality on the ground, the repeated AOGs [grounded planes] in the fleet, the scarcity of crews and the system of movement of crew members, mean the general feeling is one of operational chaos that places the passengers at risk."

.

Mise en examen des mécanos: l’arbre qui cache la forêt ?

 

 

12:31 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu