Avertir le modérateur

19/02/2009

Les droits du commandant de bord : un contre-pouvoir qui dérange !

S’agissant d’Alain LECARROUR (voir note du 16 février), l’enjeu va bien au-delà de la raison de son affrontement avec l’encadrement d’Air France. En effet, le CDB a un certains nombre de droits jugés « non productifs » par les chantres du business.

Le commandant de bord est responsable de l’avion, des passagers, de l’équipage, du fret. A ce titre, il a le droit de prendre toutes les mesures qui vont dans le sens de plus de sécurité.

Exemples :

-Bien que l’état technique de son avion soit conforme à la MEL, le CDB a le droit de demander que la panne qui l’affecte soit réparée.

-Bien que son équipage ait bénéficié d’un repos réglementaire, le CDB a le droit de différer le décollage s’il juge que son équipage fatigué.

-Bien que le carburant calculé pour son plan de vol soit conforme à la réglementation, le CDB a le droit d’emporter une réserve supplémentaire s’il la juge justifiée.

Etc.

Gênant… Trop gênant pour laisser faire…

 

...et je ne parle pas des impasses techniques et autres magouilles que l’on "incite" le CDB à accepter. (Cf. Miguel GORDILLO et IBERIA)

01:43 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu