Avertir le modérateur

11/06/2009

PH Gourgeon, directeur général d’Air France, s’engage derrière les incohérences d'Airbus et de l’EASA !

Dans un communiqué, PHG affirme :

 

« Le programme de changement des sondes anémométriques a pu être mis en œuvre par Air France le vendredi 29 mai, dès laPHG.jpg réception de l'approvisionnement en pièces de rechange. Un problème de mesure de la vitesse ayant été constaté dans les derniers messages automatiques envoyés par l'avion, le remplacement des sondes a été accéléré. 

 

On ne peut cependant pas préjuger d'un lien entre les sondes et les causes de l'accident.

 

Airbus et l'Agence européenne de sécurité aérienne maintiennent que les A330/A340 sont sûrs avec l'un ou l'autre des 3 types de sonde existants. »

 

 

Ici

 

Ainsi les A330/A340 seraient sûrs avec l'un ou l'autre des 3 types de sonde existants !

 

Pourtant Air France admet avoir eu 7 incidents liés aux sondes et dans son communiqué n°12, le mot « incident » est utilisé 6 fois. Combien d’incidents liés aux sondes sont actuellement dans les data bases d’Airbus et de l’EASA ? Plusieurs dizaines certainement.

 

Un incident, dans le transport aérien, est un événement qui compromet ou pourrait compromettre la sécurité de l'exploitation.

 

Comment peut-on affirmer alors que les A330/A340 sont sûrs avec l'un ou l'autre des 3 types de sonde existants alors que ces avions ainsi équipés causent des évènements compromettant la sécurité des vols ???

 

 

12:44 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu