Avertir le modérateur

05/07/2009

AF 447 : la fréquence de nettoyage des sondes Pitot en cause ?

pitot.jpgOn sait maintenant de façon certaine que l’architecture des sondes Pitot THALES C16195AA est à l’origine des nombreux incidents en croisière au cours desquels une perte ou une incohérence des indications de vitesse ont été observées.

 

Ce défaut de fabrication contribue à l’accumulation de pollution externe qui, combinée avec des conditions météorologiques sévères, peut obstruer les sondes et être à l'origine d'une mauvaise détection de la pression totale Pt.

 

Il serait intéressant de déterminer, pour chaque incident répertorié, l’éloignement dans le temps du dernier entretien car, n’y a t-il pas un problème de fréquence de nettoyage des sondes tout simplement ?

 

Les vérifications et actions de maintenance des sondes Pitot sont décrites dans le manuel de maintenance d’Air France, manuel issu des recommandations du constructeur et approuvé par la DGAC.

 

Ainsi, à Air France, le nettoyage des sondes Pitot de l’A330 à l’aide d’air comprimé (opération de «soufflage») et le nettoyage des drains avec un outil spécifique sont effectués lors des visites de type C (cf. rapport BEA), c’est à dire tous les 18 mois environ.

 

Le constructeur Bombardier a le même problème sur certaines sondes équipant ses DHC-8. Transports Canada est intervenu de façon énergique par une AD CF-2005-15R1 du 23 juin 2008 pour imposer un nettoyage tous les 6 mois.

09:51 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu