Avertir le modérateur

20/07/2009

PH. Gourgeon : « la compagnie Air France est sûre ». Nuances…

GOURGEON-FIGARO-09-07-09.jpgMonsieur Pierre Henri Gourgeon, directeur général d’Air France, a déclaré le 8 juillet dernier dans une interview réalisée par Le Figaro : « La compagnie est sûre. Elle l'était hier, elle l'est aujourd'hui mais elle le sera plus encore demain »

 

Un gros coup de com., car il faut nuancer ses propos avec ceci…

 

Jusqu’au 31 janvier 2005, les procédures d’exploitation de la Compagnie Air France stipulaient que « pour des raisons de sécurité et de confort à bord, les bagages à main répondent à des normes de dimensions, poids et quantité », que « le contrôle est obligatoire au moment de la présentation du passager à l’enregistrement et à l’embarquement » et que « l’ensemble des vols Air France est soumis à un contrôle des bagages cabine dès l’enregistrement qui doit être complété à l’embarquement, notamment pour les passagers en correspondance. Ces contrôles sont impératifs pour des raisons de sécurité, de confort et de ponctualité (fluidité de l’embarquement) ».

 

Le contrôle du poids des bagages cabine des passagers était donc systématique et obligatoire, à l’enregistrement ainsi qu’à l’embarquement de tous les vols d’Air France.

 

Mais le 31 janvier 2005, Air France a décidé de supprimer totalement ce contrôle du poids des bagages cabine, à l’enregistrement comme à l’embarquement, et de retirer des normes d’acceptation toute notion de poids.

 

Résultat, beaucoup de difficultés pour les équipages et une dégradation du niveau de sécurité comme en témoignent ces Air Safety Reports (ASR) :


« ASR 3396/06/320 : 2 PAX embarquent en dernier avec deux valises dont les dimensions ne sont pas dans les normes : 40x60x25 =125 cm. De plus en soupesant ces valises il est évident que l'une d'entre elles approche les 20kg. Ces PAX arrivent de correspondance sur AF de Montréal et nous soutiennent que sur le vol précédent ils ont pu mettre leurs valises dans les racks sans problème. Pour la sécurité notamment en cas de turbulences je refuse de mettre ces bagages dans les racks. Les sièges de devant n'étant pas occupés, exceptionnellement nous attachons les valises par terre rangée 2, pour ne pas prendre de retard. »

 

« ASR 2294/06/320 : Pourquoi les bagages cabine des PAX ne sont pas pesés avant l'embarquement ? Comment puis-je m'assurer, en tant que CDB et donc responsable de la sécurité de nos PAX, que les limitations individuelles des bagages (de leur masse) et les limitations en masse par rack bagages sont respectées ? »

 

« ASR 123/06/320 : Nombre de bagages cabine excessif pour un avion complet. Grosses difficultés pour l'équipage PNC pour faire respecter les normes de sécurité. »

 

« ASR 1592/05/320 : Lors de l'embarquement au large (PKG D19) du vol AF2496 les nombreux bagages cabine en excédent ont dû être entreposés par l'équipage dans les toilettes… et le poste de pilotage, et ce dans l'attente de leur changement en soute. Malgré une demande anticipée et plusieurs fois réitérée de la présence d'un agent sol en charge de cette opération, celle-ci n'a au lieu que très tardivement. L'aspect sécurité (issues de secours = portes encombrées par des bagages) et régularité (retard induit) des vols ne semble pas être pris en compte. »

 

« ASR 168/05/735 : Au départ de CDG Mme xxx 05E ne peut placer son bagage dans les racks car elle ne peut le décoller du sol. Après vérification je constate que ce bagage dépasse de loin les 25kg. Quid de la résistance des racks en cas de turbulences sévères. La non pesée des bagages à main peut entraîner un dépassement des limitations autorisées pour la charge des racks à bagages. »

 

« ASR 81/05/735 : Embarquement de 107 passagers par aérobus au large, des passagers se présentent avec beaucoup trop de bagages et des bagages nettement trop volumineux. Certains de ces bagages ont été ré étiquetés en porte d'embarquement pour aller en soute. Pendant l'embarquement l'allée centrale est excessivement encombrée et compromet une évacuation d'urgence. Les bagages récupérés en porte 1 gauche sont placés en porte 1 droite (2 bagages), il faut les déplacer sur l'escabeau de la porte 1 droite en attendant que les manutentionnaires les récupèrent, la sécurité en cas d'évacuation par la porte 1 droite est compromise. »

 

« ASR 567/04/320 : Avion prévu plein, embarquement avec pleins carburant en cours. Dès le début, nous voyons arriver des PAX avec 2 ou 3 et mêmes 4 bagages ou paquets. Certains de ces bagages sont franchement hors normes (taille et poids). Nous signalons cet état de fait aux agents, par l'intermédiaire du PC HUB. Malgré cela nous nous retrouvons rapidement avec l'allée complètement bloquée par des PAX cherchant de la place pour leurs Bags (je rappelle avec pleins en cours !). Un autre appel vers le PC HUB nous apprendra que le vol était tendu, car les agents n'arrivaient pas à faire enregistrer plus de bagages en soute. Le superviseur viendra nous expliquer ce qui se passait, nous expliquant que beaucoup de PAX en provenance des longs courriers refusaient de se séparer de leurs bagages qui avaient été acceptés sur le vol précédent. En tant que CDB, je suis allé en salle, j'ai vu plusieurs PAX chargés de 4 bagages auxquels aucune remarque n'était faite. CE N'EST PAS ACCEPTABLE car notre situation à un moment était limite pour la sécurité; ensuite le 320 n'a pas des racks extensibles (19 bags déchargés) et pour l'avenir avec 1 seul PNC devant, ce sera ingérable, avec un départ en retard, certains PAX mécontents et des PNC stressés ! L'EQUIPE AU SOL DOIT FAIRE RESPECTER CES REGLES. »

.

Position de la DGAC à ce sujet :

réponse_coffin.jpg

 

06:38 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu