Avertir le modérateur

11/12/2009

AF 447 : La DGAC avoue encore !

sécurité2008__2.jpgDans son rapport sur la sécurité aérienne qui vient d’être (enfin…) publié, la DGAC confirme page 65 qu’en 2008 plusieurs (combien ?) événements ont été rapportés sur Airbus A320, A330 et A340 sur des données anémométriques incohérentes, attribuées à l’ingestion d’eau ou de cristaux de glace par les sondes Pitot, que « ces événements ont fait l’objet d’analyses spécifiques par le constructeur de ces avions » et que « suite à l’accident du vol AF447, une revue détaillée est réalisée par le BEA. »

 

Il faut rappeler que la DGAC traite les incidents en exploitation d’abord par « peignage »  des événements puis en établit la liste à suivre plus précisément pour enfin décider des mesures à prendre.

 

On savait que la DGAC n’avait pas émis d’information de sécurité ni de consigne opérationnelle à propos du blocage des sondes Pitot, on sait maintenant que cette grande institution chargée de maintenir la sécurité du transport aérien à son plus haut niveau n’a même pas fait l’analyse de ces événements !

 

Grâce à la DGAC, on connaît aussi maintenant de façon officielle la liste des incidents graves survenus en 2008 à des exploitants français de transport public ayant fait l’objet d’une enquête technique du BEA. Dans cette liste (ci-dessous), il n’y a aucun événement lié aux sondes Pitot !

 

incidents2008.jpg

Il faut rappeler qu’en août 2008, l’équipage d’un A-340 d’Air France en route vers Tananarive avait émis un message de détresse « MAYDAY » suite à un blocage des sondes Pitot dans la région d’Addis-Abeba. Ce n'était sans doute pas suffisant pour que le BEA enquête...

11:16 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu