Avertir le modérateur

17/10/2010

AF 447 : il n’y a plus aucun doute !

(reprise : cette note a été éditée le 1er janvier 2010)

 

L’incohérence des vitesses mesurées résultant du blocage des sondes Pitot est un événement qui peut occasionner des victimes avec généralement la destruction de l’avion ! Cet événement peut amener les pilotes à une charge de travail excessive qui ne leur permet plus d’assurer leurs tâches avec précision ou de les mener à terme !

C’est la FAA qui l’affirme plusieurs fois dans ce document daté du 9 septembre 2009 en utilisant simplement 2 mots : « unsafe condition » !

définition_UC.jpgLe BEA nous a bien obligeamment rappelé la définition d’une « unsafe condition » dans son rapport du 17 décembre dernier.

Ce que la FAA à affirmé, l’Agence Européenne pour la Sécurité de l’Aviation (EASA) n’a pas voulu ou osé le dire… tout en le disant quand même.

Lorsque, en août 2009, l’élimination de la sonde Pitot Thalès AA, celle qui équipait l’A-330 du vol AF 447, est jugée obligatoire, l’EASA a diffusé une « airworthiness directive » (AD) en prétendant qu’il s’agissait d’une simple mesure de précaution.

Une AD pour une mesure de précaution, ça n’existe pas !

Lorsque le constructeur et l’EASA détectent un problème qui n’est pas une « unsafe condition » mais qui demande une réponse, l’EASA publie un SAFETY INFORMATION BULLETIN (SIB).

Extrait du document de l’EASA intitulé « Continuing Airworthiness of Type Design (CAP) » (mars 2008). Page 39 :

Only when design related issues which may lead to unsafe condition are considered likely to exist or develop, issuance of an airworthiness directive is warranted.

Et

Information may be available to EASA related to airworthiness concerns on aircraft under national registers, but for which insufficient evidence exists to qualify this as an ‘unsafe condition’. In such a case, the PCM[1] may elect the publication of an SIB, containing information for the safe operation of the affected aircraft.

Pour faire disparaître la sonde Pitot Thalès AA, l’EASA a publié une AD et non pas un SIB.

Il y avait donc bien une « unsafe condition » qui nécessitait une réponse !

Cette réponse est arrivée bien tardivement car les pilotes du vol AF 447 n’avaient pas été prévenus de l’existence de cette « unsafe condition » potentielle !

On leur avait demandé de s'accommoder du défaut des sondes Pitot Thalès AA et d'assurer la responsabilité de cette « unsafe condition » par l'application d'une check-list alors que, selon sa définition, une « unsafe condition » peut entraîner l’équipage dans une détresse physique ou charge de travail excessive qui ne lui permet plus d’assurer ses tâches avec précision ou de les mener à terme.



[1] PCM = Project Certification Manager (EASA staff)

 

10:55 Écrit par HMC | Commentaires (7)

Commentaires

Bonjours, je ne comprend pas pourquoi il faut faire appel à des sociétés tiers pour retrouver les boites noires qui ne seront jamais remontées d'ailleurs alors qu'il serait si simple de les équipées de systeme pneumatique qui les remonterait à la surface afin de les retrouver par sattellite.

Écrit par : Mallem | 01/01/2010

Bonjour

Turbulences, exceptionnelles ou non, cette Nouvelle Aviation
passe au travers en n'en étant pas plus désintégrée que secouée :

www.prendre-l-avion-sans-plus-pouvoir-s-ecraser.net

 Cordialement J V T

Écrit par : Jean Vladimir Térémetz | 08/01/2010

'FAA Proposes Tougher Icing Rules for NEW Planes', article par Andy Pasztor, extraits du WSJ 29 juin 2010 :: "...The Federal Aviation Administration, among other things, wants future testing of models considered susceptible to problems to indicate whether they can fly safely through freezing rain and drizzle, hazardous icing conditions known as "supercooled large drops. The proposal also would extend more stringent icing-certification requirements to engines, certain engine parts and outside airspeed indicators and other sensors."
..."The document released by the agency Tuesday follows nearly 16 years of scientific research and analysis focused on icing hazards The proposed rules also require demonstration of the ability to fly safely through ice crystals and a mix of crystals and freezing rain or drizzle."... Le lien est sous mon pseudo. Pour les appareils actuels 'y a qu'à' ne pas se retrouver dans ces conditions je suppose.

Écrit par : Jean E. | 30/06/2010

it's good to see this information in your post, i was looking the same but there was not any proper resource, thanx now i have the link which i was looking for my dissertation proposal.

Écrit par : Dissertation Proposal | 01/10/2010

Bonjour,

Bravo pour votre blog passionnant.

Croyez vous que AF et/ou Airbus ne fasse pas d'effort particulier pour retrouver ces fameuses boites ce qui peut être pourraient les arranger?

Merci

FB

Écrit par : fabrice baudinot | 20/10/2010

Réponse à Fabrice : Il est curieux que la zone située sous le LKP n'ait pas été traitée. A partir de ce constat, on peut tout imaginer

Écrit par : HMC | 21/10/2010

Ce qui est curieux aussi c'est que le BEA tente une 4ème campagne pour explorer plus les zones déjà couvertes...

Écrit par : Kesa | 12/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu