Avertir le modérateur

07/03/2010

Procès Concorde (suite). Arslanian en difficulté…

RAPPAPORT_question_PLA.jpgAu cours de l’audience du 2 mars, Me Rappaport interpelle l’ancien patron du BEA en lui posant LA question que j’attends personnellement depuis l’ouverture de ce procès.

« A quel moment a été envisagé le risque incendie à la suite d’un éclatement de pneu ? »

Ce qui revient à demander « cet accident était-il, oui ou non prévisible ? Pouvez t’on l’éviter » PLA a déjà répondu « NON » dans le rapport d’enquête technique et il ne peut évidemment pas dire le contraire sans mettre directement en cause tous les acteurs du retour d’expérience et notamment le BEA lui-même. Car le BEA, il faut le rappeler, n’a publié aucun rapport d’enquête à propos des précurseurs ni, évidemment, émis aucune recommandation concernant la certification du Concorde. Et la DGAC n’a pris aucune décision pour traiter comme il le fallait le grave défaut de cet avion.

On voit bien, à ses réponses, que l’ancien patron du BEA est en difficulté, mais la Présidente du Tribunal vient à son secours en faisant remarquer que cette question sera traitée plus tard.

Sous la pression de Me Rappaport, Arslanian finit par lâcher : « à l’étude des évènements, nous n’avons pas relevé de risque incendie. »

PLA4.jpgC’est faux, bien sûr, puisque, je l’ai déjà souligné dans la note précédente, le 20 juillet 1979, après l’accident de Washington, le BEA, dans une note confidentielle signée de son directeur à l’époque Monsieur GUILLEVIC, mesurait en ces termes la gravité des conséquences possibles d’un éclatement de pneu, notamment : risque d’incendie, avarie grave de moteur, impossibilité de relevage du train d’atterrissage.

Me Rappaport reprendra cet argument, n’en doutons pas car il termine en affirmant : « Je démontrerai qu’en ce moment M. Arslanian dit des choses contraires au dossier et contraires à ce que son prédécesseur a écrit à ce sujet en 1979. »

La question posée par Me Rappaport est, devrait être, au cœur de ce procès mais le Tribunal se contente, depuis 1 mois, de discussions sans aucun intérêt.

L’avocat de la famille du Commandant Christian Marty reposera la question.

Il ne faudra pas rater cet épisode !

Note : les CR des audiences sont sur le blog de la FENVAC

13:04 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu