Avertir le modérateur

26/03/2010

Concorde : l’analyse « que le monde entier nous envie »

1979. Suite à l’accident de Washington, la gravité des conséquences possibles de l’éclatement d’un pneumatique est identifiée, notamment : risque d’incendie, avarie grave de moteur, impossibilité de relevage du train d’atterrissage.

 

2000. Crash du Concorde : éclatement d’un pneumatique, rupture d’une partie du réservoir n°5, incendie important sous la voilure gauche, perte de poussée des réacteurs 1 et 2 et non-rentrée du train d’atterrissage.

 

Rapport du BEA : « cet accident n’était pas prévisible »

19:16 Écrit par HMC | Commentaires (1)

Commentaires

Hello,

Je vois que MrArslanian cloture le jugement (il a trouvé le coupable!!) .. il n'est plus utile de poursuivre tous ces débats couteux puisqu'il déclare le 19 Mars 2010

M ARSLANIAN :
le détachement de la lamelle n’est pas un processus binaire. J’ai dit tout à l’heure que personne ne pouvait imaginer que le détachement d’une lamelle puisse conduite à la mort de 113 personnes ou même d’une personne. Ni même personne ne pouvait imaginer qu’une lamelle puisse tomber, j’ignore l’état des lamelles précédemment remplacées.

La présidente du tribunal ne bronche pas .. ainsi que les avocats !!

Référence:
http://procesconcorde.fenvac.org/?m=20100319

Écrit par : Lagrange.j | 28/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu