Avertir le modérateur

26/03/2010

Procès Concorde (suite) : Le Tribunal comme le BEA.

Après 2 mois de discussions inutiles autour d’une lamelle récupérée dans une poubelle, le procès entre dans sa phase la plus importante : le retour d’expérience et le suivi de la navigabilité.

 

Selon le plan d’audience, le Tribunal va ainsi notamment étudier la façon dont ont été traités « les incidents antérieurs ».

 

L’utilisation de cette expression n’est pas anodine.

 

Comme le BEA, le Tribunal se garde bien de qualifier les précurseurs d’incidents graves ou d’accidents, il s’agit seulement d’incidents…

 

16 incidents graves et 6 accidents précurseurs ont pourtant été répertoriés notamment par le CHSCT-PN d’Air France.

 

-6 avril 1978 : Incident grave Arrêt décollage suite à anomalie de post-combustion. Incendie de moteur-Erreur de maintenance.

 

-15 mars 1979 : Accident Arrêt décollage suite à éclatement de deux pneumatiques. Dommages graves à un moteur. Dommages à un autre.   Dommages graves du train et de ses circuits. Altération des caractéristiques de résistance structurelle, de performances et de vol. Nécessitée de réparations importantes où de remplacement de l'élément endommagé,

 

-2 juin 1979 : Incident grave Déchapage de pneumatique. Impact voilure. Dommages aux carénages et aux circuits hydrauliques. Dommages au train d’atterrissage.

 

-14 juin 1979 : Accident Déchapage ou éclatement de deux pneumatiques. Dommages graves à un moteur. Dommages à un autre. Dommages graves au train et à ses circuits. Trou dans la voilure.  Altération des caractéristiques de résistance structurelle, de performances et de vol. Nécessitée de réparations importantes où de remplacement des éléments endommagés.

 

-21 juillet 1979 : Incident grave Eclatement de pneumatique. Dommages à un moteur. Pompage. Altération des caractéristiques de performances.

 

-23 septembre 1979 : Incident grave Déchapage de pneumatique. Graves dommages à un moteur.

 

-6 octobre 1979 : Incident grave Eclatement de pneumatique. Dommages à deux moteurs et à deux roues.

 

-5 février 1980 : Incident grave Eclatement de pneumatique. Panne multiple de systèmes (Perte de deux circuits hydrauliques).

 

-16 septembre 1980 : Incident grave Eclatement de pneumatique. Dommages réacteur et cellule.

 

-19 février 1981 : Incident grave Eclatement de pneumatique. Dommages graves à deux moteurs. Nécessitée de remplacement de l'élément endommagé ( deux moteurs).

 

-13 juillet 1981 : Incident grave Déchapage de pneumatique. Dommages à un moteur et au train.

 

-20 septembre 1981 : Incident grave Eclatement de pneumatique. Dommages à un moteur et au circuit de freinage.

 

-14 décembre 1981 : Incident grave Eclatement de deux pneumatiques. Dommages à deux moteurs et à un circuit hydraulique.

 

-8 mars 1984 : Incident grave Eclatement de pneumatique. Dommages à un moteur et impacts sur l’aile.

 

-14 novembre 1985 : Incident grave Feu de train à l’atterrissage. Dysfonctionnement d’un extincteur moteur. Dysfonctionnement grave des moyens d’évacuation.

 

-15 novembre 1985 : Accident Eclatement de pneumatique. Dommages graves à deux moteurs et impacts sur l’aile. Perforation de réservoir. Fuite de carburant. Dysfonctionnement d’un extincteur moteur. Dysfonctionnement grave des moyens d’évacuation.

 

-11 août 1987 : Incident grave Eclatement de six pneumatiques à l’atterrissage. Dommages à un moteur. Impacts sur l’aile. Dommages à plusieurs éléments du circuit de freinage.

 

-29 janvier 1988 : Accident Dégonflage de pneumatique. Perte d’un boulon de roue. Perforation d’un réservoir.

 

-16 janvier 1993 : Incident grave Déchapage de deux pneumatiques. Impacts sur un moteur et sur l’aile .Dommages à une biellette de train et aux carénages.

 

-15 juillet 1993 : Accident Eclatement de pneumatique. Dommages graves à un moteur. Dommages graves au circuit de freinage. Perte d’un circuit hydraulique. Percement d’un réservoir.

 

-25 octobre 1993 : Accident Eclatement de pneumatique. Dommages à l’aile. Percement de réservoir. Fuite de carburant.

 

-17 avril 1994 : Incident grave Pompage moteur au décollage. Poursuite du décollage, puis surchauffe de roue. Double panne. Altération importante des performances et des caractéristiques de vol.

 

Ainsi, lors de l’accident de Washington en 1979, le BEA a volontairement classé l’événement comme un « incident » contre l’avis du NTSB et celui de l’enquêteur Michel Bourgeois.

 

En ne relevant que des « incidents », le Tribunal dévoile ainsi son intention de sous-estimer la gravité des événements précurseurs, comme l’a fait le BEA tout au long des années d’exploitation du Concorde.

11:35 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu