Avertir le modérateur

26/11/2010

AF 447 : la nappe qui dérange

nappe.jpgAlors qu'une quatrième phase de recherche est maintenant prévue, un rapport réalisé conjointement notamment par le CNRS, IFREMER, WHOI, METEO FRANCE, CLS, NATIONAL OCEANOGRAPHY CENTRE et MERCATOR a été remis au BEA le 30 juin 2010 . Il fait état d’une pollution marine (kérosène ?) qui pourrait provenir du crash du vol AF 447.

Extraits :

Cette nappe n’a pas les caractéristiques d’une pollution marine par dégazage :

On June 2 2009 at 8h16, a possible pollution spot was detected near 30°30.5’W 2°43.4N by the synthetic aperture radar (SAR) on board the COSMO SkyMed 1 satellite. Figure A7_1 below shows the cusp shaped spot detected, which does not have the characteristic elongated form of an oil spill coming from a ship.

Cette nappe était située à 10Nm (18Km) au sud de la dernière position connue (LKP) de l’avion le 1er juin à 02h15 (heure du crash) :

The back track (to June 1 at 2h15) of this pollution spot falls (within one or two kilometres) under the plane flight line roughly 10 nautical miles south southwest of LKP

Cette nappe pourrait provenir de l’A330 :

it is not impossible that this pollution spot may be the remnant of a kerosene release by the plane

Le collège d’experts précise :

We have been unable, however, to relate this pollution spot to any impact point of the plane as determined from the debris and bodies found and the velocity fields estimated (whatever the methods).

But, all our calculations, are based on the assumption that the plane hit the sea surface intact (following BEA expertise of the recovered plane remains).

Aucune recherche n’a encore été effectuée dans cette zone (voir ci-dessous).

kérosène.jpg
position de la nappe le 01 juin à 02h15

03:25 Écrit par HMC | Commentaires (6)

Commentaires

Le site d'Entraide et Solidarité vient d'ajouter "carte représentant l'estimation de la position de la nappe (réalisée par l'association) http://www.asso-af447.fr/images/stories/image_lolo/recherche%20en%20mer%20oct%202010/carte%20nappe%20google%20earth.JPG

Deux communiqués brésiliens du 4 juin citent la nappe d'huile https://www.mar.mil.br/menu_h/noticias/busca_air_france/air_france-desaparecido.htm#not08 dont 04/06/09 "A 80 km do local do recolhimento a Fragata avistou uma mancha de óleo no mar. O Navio recolheu amostras deste óleo para posterior análise." (+_trad: A 80 km du lieu de rassemblement la frégate a repéré une nappe de pétrole en mer. Le navire a pris des échantillons de cette huile pour analyse ultérieure.)
Cette 'huile' dégradée (?repéré le 2 juin à 08h16) pourrait-elle faire partie des " recovered plane remains" ou pourquoi est-ce exclu? La FAB, la justice ou le BEA n'auraient pas communiqué au sujet des résultats d'analyse?

Avherald légende deux photos de débris par 'Rugged structure recovered by Gammagas (Photo: FAB) On retrouve trois photos de la FAB sur http://www.fab.mil.br/portal/voo447/FOTOS/130609/img_4.JPG à img_6.JPG dont un ?foil arraché? ces gammagas sont-ils (in)compatibles avec l''huile' analysée?

Rapport du 30 juin 2009: nombreuses hypothèses, modèles et figures aux résultats très dispersés. Peu convainquant et qui permettrait bien d'autres déterminations probables du point de chute initial... à supposer qu'il soit unique.
Le BEA, emploie des mots (paraît, apparaît,vraisemblablement...) peu conclusifs sur l'arrivée en 'intact' au niveau marin) et exclut pour l'étude du 'Comité de détermination de zone de recherches'rapport daté 30 juin 2009 toute hypothèse liée par exemple à une dislocation préalable partielle relâchant' des 'huiles'. Le rapport le souligne. Pourquoi alors ajouter une dernière annexe sur le sujet qui signale cette nappe juste sous la route le 1er juin 02h15?
Si des analyses des échantillons 'FAB' d'huile excluaient toute correspondance possible, pourquoi aurait-on ajouté (?après-coup) ces plusieurs pages au lieu d'en terminer en un court paragraphe.
A croire que les analyses n'exclueraient pas cette hypothèse et alors la 'zone serait bien différente (effet papillon, voir le 'déplacement' de la nappe tracé en bas et vers l'Est à la figure 25 - back tracking to june 1 at 2hUTC - en page 45 du rapport du Comité) et comme on peut le déduire déjà de:
- "L’absence de trace de l’accident dans les premiers jours et l’absence de message de détresse et de données radar ont compliqué les recherches. ... .... La proximité avec l’équateur affecte la modélisation des courants dans la zone estimée de l’accident. Le peu de données in situ disponibles et la dynamique océanique complexe (notamment du fait du déclenchement saisonnier du contrecourant nord-équatorial au cours du mois de juin) rendent également difficile la modélisation des courants marins. Ces éléments ont contribué à rendre les calculs de rétro-dérive imprécis, d’autant plus qu’il a fallu les conduire sur une période de cinq à six jours, ce qui a accentué les écarts." (P35 2° rapport d'étape).
-"We definitively lack data on June 1 and 2, to be sure of these results." (p57 rapport du Comité/30 juin) Déterminations sujettes à des grandes erreurs.

Que sait-on de la suite donnée à 'The NTSB is investigating two recent incidents in which airspeed and altitude indications in the cockpits of Airbus A-330 aircraft may have malfunctioned...' http://www.ntsb.gov/Pressrel/2009/090625a.html

Écrit par : Jean E. | 13/10/2010

A propos des 2 incidents des 21 mai (Miami) et 23 juin (Kagoshima) 2009 infos NTSB à http://www.ntsb.gov/ntsb/AccList.asp?month=5&year=2009 et http://www.ntsb.gov/ntsb/AccList.asp?month=6&year=2009

Écrit par : HMC | 13/10/2010

Salut,

En relation .. un communiqué intèressant ......
Bref cela n'a pas l'air de s'arranger entre le comité des familles et les autorités "responsables" !

http://www.asso-af447.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=157:communique-de-presse-du-09-octobre-2010&Itemid=97

Écrit par : Dumoulin | 15/10/2010

Il reste à se souvenir que l'appareil a probablement fait demi tour ( inversion du sens de la dérive et changement de vitesse sol ) et l'ensemble devient très cohérent ! Si l'on ajoute une possible dislocation en vol ......

Écrit par : Bernard | 31/12/2010

il est sûr que cette nappe (si elle provient bien de l'AF447) pose un réel problème à tous les travaux de rétrodérive et à l'hypothèse qui veut que la cellule aérodynamique était intègre lorsque l'avion a impacté la surface. maintenant, ces travaux de rétrodérive font des hypothèses (notamment sur la prise au vent des corps ou des différents restes de l'avion): il serait parfois intéressant d'avoir des simulations type monte carlo (en distribuant ces paramètres plutôt que de les fixer à priori).
il est dommage qu'aucun échantillon provenant de cette nappe n'ait pu être prélevé à temps.
pourvu que cette phase IV s'avère probante !

Écrit par : Jean-François | 04/02/2011

mouais compliqué tout ça

Écrit par : Pronostics Turf | 18/05/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu