Avertir le modérateur

26/11/2010

AF 447 : le culot d’Air France

Dans l’excellent article de Yann PHILIPPIN « Air France accuse Airbus » (Libération, 26 novembre), les experts en désinformation d’Air France cherchent avec culot à décharger l’ancienne compagnie nationale de toute responsabilité, non seulement sur le constructeur de l’A 330, mais aussi sur l’EASA, la DGAC, le BEA et Thalès (dont nous avons très précisément décrit les erreurs et les fautes)

 

Il est donc utile de rappeler encore une fois ici qu’Air France avait l’obligation de prendre des mesures correctrices suite aux nombreux événements précurseurs du drame d’AF 447, sans attendre, pour le faire, la mort de 228 passagers et membres d’équipage. Mais les responsables de la compagnie ont commencé à s’interroger après le crash et annoncé fièrement toutes les décisions prises dans une lettre adressée au Personnel Navigant Technique le 20 octobre 2009, en précisant en préambule : Nous avons choisi de renforcer nos défenses sur l’ensemble des éléments sur lesquels nous nous sommes interrogés à la suite de l’accident de l’AF 447.

 

Trop tard !

 

Ces gens-là ont failli dans leur obligation de prudence ou de sécurité.

 

Article 121-3 du code pénal

Il y a également délit, lorsque la loi le prévoit, en cas de faute d'imprudence, de négligence ou de manquement à une obligation de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, s'il est établi que l'auteur des faits n'a pas accompli les diligences normales compte tenu, le cas échéant, de la nature de ses missions ou de ses fonctions, de ses compétences ainsi que du pouvoir et des moyens dont il disposait.

22:09 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu