Avertir le modérateur

13/10/2011

Les enregistreurs de bord livrés aux charognards

cvr2.jpg19 ans après l'accident du Mont Ste Odile, 9 ans après que le problème ait été à nouveau posé par l'assureur SAAM (lire ci-dessous et ci-contre, juin 2002) et alors que les enregistreurs de l'A330 AF447 sont subtilement livrés aux charognards médiatiques, la protection des enregistreurs de vol et le strict respect des conditions pour lesquelles les navigants les ont volontairement acceptés et de la mémoire de nos collègues disparus ne sont toujours pas garantis.

 

Les textes de l'OACI ne sont pas respectés;

 

Les protocoles élaborés et signés dans les entreprises sont de la roupie de sansonnet pour navigants naïfs;

 

Qui respecte encore le secret de l'Instruction dans notre République dont les medias se délectent quotidiennement de fuites savamment organisées?

 

Qui peut accepter qu'un haut fonctionnaire reçoive délégation de son Ministre pour rédiger et signer les textes qui  lui donnent pouvoir de communiquer et de médiatiser à sa guise tout élément d'une enquête technique dont il a la charge?

 

Les Lois  qui protègent la vie privée ne sont opposables qu'ante mortem et non post mortem avec les réserves rappelées dans l'article ci-joint

 

- A Colmar, lors du procès en appel de l'accident du Mont Ste Odile, la compagnie Air France n'a pas hésité, par intérêt purement économique, à présenter en public une réalisation audiovisuelle sonorisée avec la bande originale du CVR du vol.

 

-Au tribunal correctionnel de Pontoise, les avocats ont demandé et obtenu une écoute publique du CVR du Concorde.

 

-L'accident de RIO a encore démontré que des messages de toute nature étaient émis à partir des avions, sans contrôle des équipages responsables des stations d'aéronef, sans aucune protection et accessibles à toute personne sommairement équipée voire même simplement dotée d'une connexion internet.

 

Alors, si les Normes, Recommandations, Lois et Règlements existant se sont révélés inefficaces et non protecteurs des navigants qui acceptent volontairement d'être enregistrés pendant leur travail, dans le seul but de contribuer à la Sécurité des vols futurs, il était du devoir de leurs associations représentatives d'inciter fortement et par tous les moyens le Législateur à mettre en place le cadre juridique manquant ou insuffisant avec des sanctions suffisamment dissuasives pour les délinquants.

 

Qu'ont-elles fait pendant toutes ces années?

 

cvr1.jpg

10:00 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu