Avertir le modérateur

17/03/2012

Piège à cons sur FR3 (fin) : à propos d'un con(in)sultant de France Télévision

     polacco.jpgBien qu’il soit acquis pour tout le monde qu’un accident est toujours la conséquence d’une série d’erreurs, depuis plus de 2 ans nous pouvons suivre, semaine après semaine, la basse besogne de ceux qui, planqués derrière les cadavres des pilotes, envoient leurs chiens de garde diffuser leur propagande : seuls les pilotes sont responsables de l’accident du 1er juin 2009.

 

      Ainsi, en introduction de l’émission Pièces à Conviction, le pilote amateur con(in)sultant de France Télévision Polacco a proclamé plusieurs fois sur FR5 que les pilotes du vol AF 447 formaient « un mauvais équipage », ce qui est  une véritable insulte à leur mémoire, mais sans ajouter…

 

…qu’en imposant un équipement défectueux (les sondes Pitot Thalès AA) et une alarme décrochage non conforme aux exigences de la certification, Airbus était « un mauvais constructeur »,…

 

…et qu’en éliminant la sonde défectueuse et modifiant les normes de certification de ces sondes seulement après le crash, l’EASA était « un mauvais régulateur »,

 

…et qu’en refusant de diffuser la consigne opérationnelle nécessaire, la DGAC était « une mauvaise administration de tutelle »,

 

…et qu’en n’émettant aucune recommandation suite aux nombreux incidents précurseurs, le BEA était « un mauvais enquêteur »,

 

…et qu’en ne prenant pas les mesures nécessaires, Air France était « une mauvaise compagnie ».

 

etc.

 

     En ignorant volontairement tous ces faits, ce con(in)sultant démontre sa servilité mais aussi sa bêtise car, affirmer que les pilotes sont les seuls responsables de l’accident du vol AF 447 revient à désigner les chirurgiens seuls responsables du scandale lié aux prothèses PIP pour avoir réalisé les opérations ou les pharmaciens seuls coupables dans l’affaire du Médiator pour avoir vendu un médicament potentiellement mortel !

07:47 Écrit par HMC | Commentaires (3)

Commentaires

Sur le fond, d'accord pour +partager+ les responsabilités; c'est la logique et je comprends de vouloir défendre l'honneur des pilotes
Mais le pilote c'est lui que le passager croit invincible et capable de vous sortir de toutes les situations, qu'on croit infaillible par exemple au point de refuser de partir s'il juge qu'il y a un problème sur l'avion ....donc il y a beaucoup de désillusion sur les pilotes, surtout qu'ils montrent souvent une forme d'arrogance ....ils sont victimes de cela

Écrit par : syncope | 19/03/2012

Le témoignage précédent me fait penser à un évènement arrivé à bord d'un vol ou notre Bébel national était à bord. Certains passagers lui avaient alors demandé de prendre les "choses en mains" !
Malheureusement il n'était pas là cette fois-ci...
Sans rancune syncope.

Écrit par : jf lafon | 21/03/2012

@ syncope
Dans quel monde vivez vous, pour penser qu'un être humain puisse être invincible?
Ce sont des professionnels certes sélectionnés et entraînés, mais ils ont aussi leurs limites!
Ils sont, comme les autres, soumis au stress, à la fatigue et c'est pour cela qu'on en a au moins deux dans un cockpit.
Quand à penser que l'on puisse refuser un avion quand on juge qu'il a un problème, c'est le cas pour une panne au sol, mais certainement pas pour des pitots fragiles dont tout le monde (AF, DGAC, BEA) taisait que c'est une faiblesse d'Airbus...
Pour l'arrogance supposée des pilotes, vous en avez rencontré combien pour dire cela?
Restez dans le sujet : c'est l'absence de traitement d'anomalies graves (pitots) qui ont conduit au drame; pour les simples d'esprit on fait porter le chapeau au lampiste, ce n'est pas nouveau et ça marche encore, il suffit de lire votre commentaire navrant...

Écrit par : jurassik | 21/03/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu