Avertir le modérateur

19/05/2012

Incident grave entre Caracas et Paris : la leçon du NTSB

 

ntsb.jpg

 

On l’a vu dans les notes précédentes, cet incident grave est dû à l’incapacité, non seulement de l’équipage mais aussi des services liés à la préparation et au suivi de ce vol, d’éviter un cumulonimbus présent dans la zone du 18N/60W.

 

Le BEA se contente de recommander que la DGAC s’assure que les exploitants donnent à leurs équipages des formations et des entraînements permettant d’améliorer l’utilisation du radar météorologique.

 

Le NTSB a récemment enquêté sur plusieurs accidents et incidents dus aux phénomènes météo associés aux orages. Il constate que dans la plupart des cas, les nuages n’avaient pas été détectés par les équipages au moyen de leur radar météorologique. Dans une lettre publiée hier, il recommande donc que les pilotes soient informés en temps réel de la présence de cumulonimbus par l’intermédiaire des systèmes genre ACARS, en utilisant les données de services tels que celui décrit dans ma note du 13 mai.

 

C’est une leçon d’efficacité pour le BEA, qui, en comparaison, a produit un rapport bâclé.

 

Pour lire cette étude et les recommandations associées du NTSB, cliquer ICI.

11:02 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu