Avertir le modérateur

09/12/2012

Concorde : la Cour rend hommage au CHSCT-PN d'Air France

chsct.jpg

Alain LECARROUR, pilote de ligne aujourd’hui à la retraite, est à l’origine de ce constat du CHSCT, auquel la Cour rend hommage. Alain était à Pontoise le 14 avril 2010 pour apporter son témoignage au cours du procès en première instance. Le « chien de garde » sparaco l’avait alors violemment pris à partie dans un de ses éditos sur son site ouahouahmaroning.com. Extraits :

 

chien.jpg« Alain Lecarrou, pilote de ligne retraité, est un ancien secrétaire général du Comité hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT) d’Air France. Cité comme témoin par le ministère public, il a tenu des propos fracassants à la barre, éléphant dans un magasin de porcelaine, certain de son bon droit et d’une parfaite maîtrise de l’histoire technique et opérationnelle de Concorde.

/…/ A vrai dire, on pourrait se contenter d’affirmer que tout le monde se moque du CHSCT dans le contexte particulier de l’interminable procès Concorde. Mais peut-on décemment passer sous silence un tir nourri d’accusations tous azimuts ? D’autant que ledit CHSCT, excusez du peu, a créé sa propre commission d’enquête au lendemain de la catastrophe de juillet 2000. Et, plus tard, s’est opposé à la décision de remise en vol de l’avion supersonique.

Heureusement pour lui, Alain Lecarrou a soigneusement évité d’utiliser le mot complot. Mais il a quand même affirmé qu’en toutes circonstances, «tout baignait dans l’huile» autour de Concorde, en raison d’intérêts purement économiques auxquels il fallait ajouter des notions de prestige. Aussi aurait-on caché la vérité sur la gravité de nombreux incidents, qualifiant de mineurs des problèmes qui ne l’étaient pas. D’où, affirme cet accusateur, la négligence affichée vis-à-vis d’événements précurseurs. Air France, la première, serait coupable, le BEA également, les autorités, le système, l’establishment. /…/ Trop de mauvaise foi, de contre-vérités en même temps que la volonté de dire que l’accident de Gonesse était prévisible. Lui répondre point par point lui aurait peut-être donné un début de crédibilité /…/ etc. »

 

Cette dernière phrase me fait toujours autant rigoler que lorsque je l'ai lue la première fois. "Lui répondre point par point"... sparaco n'en est pas capable, il n'a pratiquement aucune connaissance technique dans le domaine de l'aviation. Sa spécialité c'est le bizness. J'essaie de l'imaginer face à mon ami Alain Lecarrour au cours d'un débat sur l'exploitation du Concorde, il ne ferait pas le poids...

18:20 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu