Avertir le modérateur

11/01/2013

GREENPEACE : un modèle d’engagement

kuluk.jpg« Shell veut forer dans les eaux vierges de l’Arctique, au large de l’Alaska l’été prochain.

Mais il s’avère que le géant du pétrole connait revers sur revers. Dernier événement en date d’une longue liste d’échecs : le Kulluk, une plateforme de forage de Shell, s’est échouée dans le golfe d’Alaska en raison des conditions météo difficiles mais inhérentes à l’Arctique…

Après plusieurs essais infructueux de récupération de la plateforme, c’est seulement ce 6 janvier, après une semaine d’une dérive incontrôlée, que la plateforme a finalement pu être récupérée par des remorqueurs et remise en eau. Nous n’avons pour le moment pas d’indications sur les dégâts que le Kulluk a pu subir durant cet épisode.

 

Mais ce nouvel échec ne semble pas ébranler Shell, qui continue d’afficher ses intentions de trouver du pétrole en Arctique dès l’été 2013. Les autorités américaines sont sur le point de prendre la décision d’offrir à Shell cette possibilité. Saisissons cette opportunité d’empêcher Shell de forer en Arctique cette année et les suivantes !

 

Passez à l’action et rejoignez-nous !

 

Envoyez un mail à Barack Obama, président des États-Unis pour qu’il stoppe les forages en Arctique et qu’il suspende les permis de Shell ! »

 

Dear President Obama,

 

As you know, right now one of Shell's Arctic drilling vessels is stuck on rocks just yards from Alaska's fragile coastline, close to Kodiak Island.

 

The Kulluk was returning from an unsuccessful summer trying to find oil in the remote Arctic waters in the Beaufort and ChukchiSeas. Shell has spent billions of dollars trying to show the world it can work in the most extreme, icy environment on the planet, but instead it has proven that drilling in the Arctic can never be safe.

 

Over the last year, Shell has made more mistakes in a few months than I ever feared possible. From fires to toxic emissions, near misses to actual groundings, Shell is charging towards a major accident in the Arctic like a raging bull. We must stop this reckless company from causing a Deepwater Horizon-scale disaster in the pristine Arctic.

 

Shell intends to try and drill off Alaska again in 2013 but after what I’ve seen, it is clearly not safe for any company to operate in the remote and freezing Arctic. Which is why I am emailing you today.

 

Even the head of the Department of Interior's Bureau of Safety and Environmental Enforcement agrees, stating recently that someone outside the industry needs to call a 'timeout' to review whether or not the technology is keeping pace as companies push into increasingly risky areas.

 

Mr. President, that someone should be you.

 

As Arctic ice disappears, Shell is desperate to open up the far north to look for new oil reserves. But melting sea ice should be a warning to humanity, not an invitation to drill for more of the stuff that is causing the problem in the first place.

 

I am urging you to call for a timeout on all Arctic drilling. Please suspend Shell's permits to drill in the Chukchi and Beaufort seas and stop them from risking a devastating oil spill in this unique region.

16:36 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu