Avertir le modérateur

24/07/2013

Le constat du SNPL

Dans un communiqué de presse du 16 juillet dernier, le SNPL écrit :

 

« En approuvant, sans aucune réserve, le texte européen réglementant les temps de vol des équipages (FTL), la France cède aux seuls intérêts financiers des compagnies aériennes, au détriment de la sécurité des vols.

La France a officiellement voté le texte proposé par l’AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne) le vendredi 12 juillet dernier. En introduisant dans la réglementation de temps de vol des équipages des dispositions allant à l’encontre même des conclusions des scientifiques sur la fatigue, la France porte une responsabilité écrasante dans l’abaissement du niveau de sécurité aérienne que la mise en œuvre de ces règles ne manquera pas de générer. Seuls les intérêts économiques des compagnies aériennes ont été entendus, c’est très révélateur de la façon dont fonctionne l’autorité de régulation de l’aviation civile en France ».

 

Ainsi, il est maintenant clairement établi par le SNPL que l’autorité de régulation de l’aviation civile en France veut mettre en danger la vie des passagers et membres d’équipage pour préserver des intérêts économiques (comme la plupart des Etats de l’Union qui ont voté ce texte).

 

Après un tel constat, le SNPL ne peut plus avoir confiance dans cette autorité pour assurer la sécurité du transport aérien dans notre pays !

 

Que va-t-il se passer maintenant ? Le SNPL, dont le président est Yves Deshayes, va-t-il encore une fois se résigner et devenir complice des prédateurs ou va-t-il se comporter enfin véritable contre-pouvoir ?

19:22 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu