Avertir le modérateur

13/04/2014

MH 370 : le BEA exclu des recherches

Le 16 mars 2014, le BEA se mettait fièrement à la disposition des autorités Malaisiennes « pour examiner et exploiter les données disponibles et aider à l'organisation des recherches ».

 

Le BEA voulait faire valoir son « expérience dans l'organisation de recherches sous-marines acquise notamment lors des recherches de l'épave de l'avion du vol AF447 Rio Paris entre 2009 et 2011. »

 

Les médias franchouillards avaient bien sûr largement diffusés cette information : le monde entier veut le BEA !

 

En fait, les 3 « experts en recherche » du BEA ne sont pas restés longtemps, à peine 4 jours à Kuala Lumpur aux frais du contribuable et retour le Bourget.

 

La France ne fait même pas partie de l’« international air crash investigative team » qui comprend la Malaisie, les USA, la Grande Bretagne, la Chine et l’Australie.

 

On se souvient bien sûr que le BEA avait tourné autour de l’épave du vol AF 447 pendant 22 mois, refusant d’envisager que l’A330 ait pu décrocher après son passage au LKP, ce que tous les observateurs attentifs avaient compris depuis le début.

 

Note : le 13 avril, le Joint Agency Coordination Centre Australien faisait savoir qu’aucun signal acoustique n’avait été détecté depuis 24 heures et que les débris récupérés ne pouvaient être associés au vol MH 370. Source : http://www.jacc.gov.au/media/releases/2014/april/index.aspx

mr_019-3.jpg

signaux_5_6_avril.jpg

 

11:11 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu