Avertir le modérateur

29/11/2016

Humains crétins

Cessons de nous cacher derrière Monsanto, Bayer, Total et les autres...

Carl SAGAN disait : « il y a plus d’étoiles dans l’Univers que de grains de sable sur toutes les plages de la Terre ». Dans son dernier livre, Stephen HAWKING pose la question : « Pourquoi l’Univers ? » Il n’est pas le premier à la poser, il ne sera pas le dernier…

En se basant notamment sur les observations du télescope spatial KEPLER, les chercheurs estiment aujourd’hui que les planètes pouvant accueillir la Vie (présence d’eau à l’état liquide donc présence d’une atmosphère) pourraient se compter en centaines de milliards dans notre seule Galaxie qui compte environ 200 milliards d’étoiles.

Il y a des milliards de galaxies dans l’Univers, donc des milliards de milliards de planètes pouvant accueillir la Vie… 

En fait, la Vie est partout dans l’Univers, elle se développe dès qu’elle rencontre un milieu favorable. La finalité de l’Univers c’est la Vie. 

La planète Terre s’est formée avec le Soleil il y a 4,5 milliards d’années, la Vie est apparue sur Terre sous forme de bactéries il y a 3,85 milliards d’années et s’est peu à peu transformée en près de 9 millions d’espèces vivantes. 

Parmi ces espèces, l’espèce humaine a entrepris de saccager la Terre, son atmosphère, ses mers, ses océans, ses forêts etc. notamment depuis le début de l’ère industrielle il y a 150 ans. La disparition des espèces vivantes par la faute de l’espèce humaine est dramatique : 52% des insectes, des mammifères et des amphibiens ont disparu ces 40 dernières années mais (presque) tout le monde s'en fout ! D’ici à 2020, les 2/3 des animaux sauvages auront disparu de la surface de la planète Terre à cause de l’espèce humaine.

Selon des scientifiques dont un prix Nobel, nous sommes entrés dans une nouvelle époque géologique, l’anthropocène, et vivre sur Terre va devenir de plus en plus compliqué, le climat évolue rapidement (à l’échelle d’une vie humaine) par l'effet de serre comme sur la planète Vénus, les océans s’acidifient, des milieux naturels entiers disparaissent. Tout ça à cause de l’espèce humaine et de sa bêtise.

Inutile de se cacher derrière Monsanto, Bayer, Total ou je ne sais qui. C’est l’espèce humaine dans son ensemble qui est responsable. Nous sommes une espèce colonisatrice. Une espèce de ce type s’empare d‘un espace, le détruit puis déménage si elle le peut sinon elle disparaît.

Après avoir déclaré que l’évolution du climat sur la Terre à cause des émissions de gaz à effet de serre est une menace potentiellement irréversible pour la planète, les charlots de la COP 21 n’ont fait que des déclarations d’intention sans prendre les mesures concrètes nécessaires. Et ça continue avec la COP 22.

Quant à la société civile sur laquelle certains pensent s'appuyer pour sauver ce qui peut encore l'être, elle est presque totalement accaparée par le foot, le loto, la télé, les bagnoles, les smartphones etc.

L’espèce humaine se targue pourtant de posséder un cerveau ayant développé l’intelligence, son arrogance et son immaturité provoqueront sa disparition…

Reconnaissons notre responsabilité collective, ainsi nous disparaîtrons moins crétins.

11:17 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu