Avertir le modérateur

14/03/2019

Boeing 737 max : suite de la série « débrouillez-vous avec ça »

Lorsqu’un défaut grave affecte les systèmes d’un avion de transport, on demande d’abord aux pilotes de s’en accommoder en publiant une procédure d’urgence au lieu de résoudre le problème en bloquant les avions concernés au sol. Parfois ça marche, parfois non.

Episode précédent : LIRE

29 octobre 2018 : crash d’un Boeing 737-800 de la Cie Lion Air : 189 victimes

7 novembre 2018 : émission d’une Emergency Airworthiness Directive par la FAA. « This AD was prompted by analysis performed by the manufacturer showing that if an erroneously high single angle of attack (AOA) sensor input is received by the flight control system, there is a potential for repeated nose-down trim commands of the horizontal stabilizer. » Les pilotes doivent appliquer la procédure suivante.

Procédure :

procédure.JPG

« Emergency order of prohibition »de la FAA du 13 mars 2019

emergency.JPG

Trop tard !

La flotte des Boeing 737 Max

flotte737max.JPG

10:46 Écrit par HMC | Commentaires (0)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu