Avertir le modérateur

10/10/2017

AF66 (3)

De la fiabilité du réacteur de type Alliance GP7200 (l'A380 du vol AF66 est équipé de 4 GP7270) :

La FAA a émis 4 Airworthiness Directives (consignes de navigabilité) pour résoudre des problèmes techniques pouvant compromettre la sécurité (unsafe condition).

  • AD 2013-12-02: « We are issuing this AD to prevent failure of the HPC stage 7-9 spool, uncontained engine failure, and damage to the airplane. »
  • AD2015-28-01: « We are issuing this AD to prevent failure of the HPC cone shaft, which could lead to uncontained engine failure and damage to the airplane. »
  • AD 2016-05-07 : « We are issuing this AD to prevent failure of the HPC rotor stage 2 to 5 spools and stage 7 to 9 spools, which could lead to uncontained engine failure and damage to the airplane. »
  • AD 2016-22-11: « We are issuing this AD to prevent HPT stage 2 nozzle failure, uncontrolled fire, in-flight shutdown, and damage to the airplane. »

FAA_AD.png

03:41 Écrit par HMC | Commentaires (0)

08/10/2017

AF66 (2)

2013-GP-2-side-open-JPG-press.jpg

La soufflante (fan) s’est désintégrée ce qui aurait pu avoir des conséquences catastrophiques. 2 causes possibles :

a-380-F-HPJE.png

-défaut de fabrication du réacteur Engine Alliance GP7200. La FAA qui l’a certifié va, par mesure de précaution, ordonner une inspection de tous les réacteurs de ce type (500) voire en interdire l’utilisation (125 Airbus A380). Une semaine après l’accident, aucune décision en ce sens n’a été prise

-criques sur 1 ou plusieurs aubes de la soufflante entraînant sa (leurs) rupture(s) puis la désintégration de toute la soufflante et du capot d’entrée d’air. Des criques peuvent apparaître suite à une collision avec des oiseaux par exemple. Il suffit, pour savoir si une collision avec des oiseaux a eu lieu avec l’A380 F-HPJE, de consulter le compte-rendu matériel rempli par les CDB au retour des vols.

Ce qui est sûr, c’est que l’équipage et les passagers de ce vol ont eu beaucoup de chance…

 

16:20 Écrit par HMC | Commentaires (0)

03/10/2017

AF66 (1)

A380_2.jpg

Un A380 d’Air France avec 520 personnes à bord, effectuant le vol AF66 entre CDG et LAX, s’est dérouté le 30 septembre dernier sur la base aérienne de Goose Bay au Canada suite à la désintégration du capot d’entrée d’air et du fan du réacteur n°4.

Ce type de réacteur, Engine Alliance GP7200 fabriqué par General Electric et Pratt & Whitney, équipe 125 A380 des compagnies Emirates (90), Air France (10), Korean Air (10), Qatar Airways (7) et Etihad Airways (8).

Depuis cet accident, c’est un silence radio total ! L’EASA, Air France, Airbus, le BEA, GE et P&W ne donnent aucune information, ne prennent aucune décision, laissent les passagers embarquer à bord des A380 sans aucune restriction !

Du côté du SNPL ou de l’European Cockpit Association même silence assourdissant…

A380.JPG

A380_3.JPG

11:37 Écrit par HMC | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu