Avertir le modérateur

04/12/2015

Transport aérien. Le BEA « oublie » sa mission.

      Le 28 décembre 2014, un A320 de la compagnie Air Asia se crashait entre Surabaya et Singapore faisant 162 victimes. C’était le vol QZ 8501. L’administration indonésienne (KNKT) a rendu son rapport public il y a 4 jours mais le BEA ne l’a toujours pas diffusé sur son site, contrairement à sa mission.
      En effet, la mission principale du BEA est de contribuer à l'amélioration de la sécurité aérienne au moyen de la publication de rapports et de recommandations établis à la suite d'enquêtes et d'études sur les accidents et incidents aériens.
      Conformément à l’annexe 13 de l’OACI, le BEA a fait un certain nombre de remarques (126) sur ce rapport qui n’ont pas toutes été acceptées par les enquêteurs. Le BEA exprime-t-il son désaccord avec ce rapport en ne le publiant pas ?
       Le BEA voulait en particulier que cette recommandation faite à Airbus soit supprimée :
« The KNKT recommends that Airbus to consider in developing a means for flight crews to effectively manage multiple and repetitive Master Caution alarms to reduce distraction. »
       KNKT a refusé. Le BEA boude… Tant pis pour sa mission !

11:14 Écrit par HMC | Commentaires (0)

11/11/2015

AF 447 et l’EASA-SIB No : 2015-17

SIB.PNG

Ce « Safety Information Bulletin » concerne le blocage des sondes Pitot à haute altitude. Il a été publié par l’EASA le 29 septembre dernier mais a depuis disparu subitement. On pouvait y lire ceci :


« Failure of the pilots to recognise and respond to an unreliable airspeed indication correctly can result in loss of control. »

Cette phrase est en totale contradiction avec la thèse officielle voulant que les pilotes du vol AF 447 soient les seuls responsables de l’accident du 1er juin 2009. En effet, selon ce SIB, les pilotes n’ayant pas compris ce qu'il se passait, il était alors tout à fait logique qu’ils perdent le contrôle de leur A330.

18:10 Écrit par HMC | Commentaires (0)

02/11/2015

Sondes Pitot : Airbus et l’EASA lâchent Thales

Toutes les sondes Pitot Thales (AA et BA) équipant les A320 doivent disparaitre avant le 12 novembre 2015. Le délai accordé initialement a été fortement réduit suite à l’évaluation du risque lié au défaut de ces sondes (blocage par des cristaux de glace). Malgré ce risque, les sondes Pitot Thales BA équipent toujours certains A330 et A340 (position 2) …

05 décembre 2014. AD 2014-0237R1 : Within 48 months after 12 November 2014 [the effective date of the original issue of this AD], replace each Thales pitot probe P/N C16195AA and P/N C16195BA in accordance with the instructions of Airbus SB A320-34-1170.

09 octobre 2015. AD 2015-0205 : Since EASA AD 2014-0237R1 was issued, results of further analyses have determined that the compliance time (48 months) of that AD has to be reduced in relation to the risk assessment. /./ Within 24 months after 12 November 2014 [the effective date of EASA AD 2014-0237 at original issue], replace each Thales pitot probe P/N C16195AA and P/N C16195BA in accordance with the instructions of Airbus SB A320-34-1170.

12:59 Écrit par HMC | Commentaires (0)

28/10/2015

AF 447 et ETD 460

Le 3 février 2013, un A340 de la compagnie ETIHAD AIRWAYS, vol ETD 460, subissait une incohérence des vitesses mesurées suite au blocage de 2 de ses sondes Pitot par des cristaux de glace au FL 350 entre Abu Dhabi et Melbourne.

La lecture du rapport diffusé par la GCAA est rendue intéressante en particulier par :

  • Le classement de l’événement en incident grave alors que le BEA avait volontairement ignoré tous les événements précurseurs de l’accident du vol AF 447.

  • L’affichage de l’alarme ECAM « ADR DISAGREE » dès le début du blocage des sondes alors que cette alarme avait été présentée aux pilotes du vol AF 447 2mn39sec après le blocage des sondes.

  • La confirmation du défaut des sondes Pitot équipant les avions de type Airbus qui ne fonctionnent pas en présence de cristaux de glace si la température est inférieure à -40°C (conditions des vols AF 447 et ETD 460) à cause de leur certification.

  • Un élément nouveau apporté par la GCAA : l’absence de limitations concernant l’utilisation des sondes Pitot malgré cette certification hasardeuse.

Note : La GCAA critique le réglage du radar par les pilotes de ce vol qui n’a pas permis de détecter et d’éviter les cumulonimbus (Cb) présents dans la zone. Or, on sait que les cristaux de glace à haute altitude peuvent être présents 50Nm aux alentours de ce type de nuage. Il ne suffit donc pas d’éviter les Cb, il faut s’éloigner d’eux de plus de 50Nm si vous pilotez un Airbus A330/340.

 

 

11:17 Écrit par HMC | Commentaires (0)

09/07/2015

Pour Lulu

14:53 Écrit par HMC | Commentaires (2)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu