Avertir le modérateur

11/05/2018

Fonctionnements comparés du BEA et du NTSB…

Deux accidents similaires. D’un côté (BEA) l’opacité totale, de l’autre (NTSB) la transparence.

  1. BEA la sécurité ensemble

a-380-F-HPJE.png« Accident de l’Airbus A380 immatriculé F-HPJE et exploité par Air France survenu le 30/09/2017 en croisière au-dessus du Groenland [Enquête déléguée au BEA par les autorités du Danemark]. A la suite d'une avarie sur le moteur N°4 alors que l’avion survolait le Groenland, l'équipage s’est dérouté vers l'aéroport de Goose Bay (Canada) où il a atterri à 15 h 42 (TU) sans autre incident. Les dommages sur l’aéronef semblent limités au moteur N°4 et à son environnement immédiat. L’observation du réacteur montre que la soufflante, premier élément tournant à l'avant du moteur, s’est détachée en vol, entraînant avec elle la perte de l'entrée d'air. »

Le dernier communiqué de presse publié par le BEA la sécurité ensemble date du 11 octobre 2017… enquête en cours… Les mises à jour du BEA la sécurité ensemble à propos de cet accident sont ICI

  1. NTSB National Transportation Safety Board

DCA18MA142-update-fig1.jpg« On April 17, 2018, at 1103 eastern daylight time, Southwest Airlines flight 1380, a Boeing 737-700, N772SW, experienced a failure of the left CFM International CFM-56-7B engine and loss of engine inlet and cowling during climb about flight level 320. Fragments from the engine inlet and cowling struck the wing and fuselage, resulting in a rapid depressurization after the loss of one passenger window. The flight crew conducted an emergency descent and diverted into Philadelphia Internati​onal Airport (KPHL), Philadelphia, Pennsylvania. Of the 144 passengers and five crewmembers onboard, one passenger received fatal injuries and eight passengers received minor injuries. The airplane sustained substantial damage. »

Les mises à jour du NTSB à propos de cet accident sont ICI

13:10 Écrit par HMC | Commentaires (0)

13/03/2018

MH 370 / AF 447 : les recherches en question

Alors que Ghyslain Wattrelos assure parfaitement la promotion de son livre « MH 370, une vie détournée », j’ai décidé de rendre public un document exceptionnel qui décrit parfaitement les incohérences des recherches de l’épave du vol AF 447 par le BEA.

Alors que l’évidence du décrochage de l’A 330 s’imposait dès le début de l’enquête, le BEA a délibérément décidé de rechercher l’épave dans des zones très éloignées de la dernière position connue (LKP) où il n’y avait aucune possibilité de la trouver.

Ce document a été élaboré à partir de l’analyse des échecs des recherches de l’association « Entraide et Solidarité AF 447 »

LIRE, 24 pages, 4,5 Mo

11:02 Écrit par HMC | Commentaires (0)

12/03/2018

Quand Patrick Baudry décrochait sur les ondes

af447,baudryDans une interview à Europe 1 le 29 mai 2011, Patrick BAUDRY, que j’ai personnellement côtoyé quant il était pilote de chasse, osait nous dire (temps 26.40) que les pilotes du vol AF 447 « n’auraient pas dû faire décrocher leur avion » et « qu’il fallait simplement blablabla » et « qu’ils auraient dû blablabla ». Il nous avait sérieusement gonflés à l'époque ! Sans aucune analyse de fond, il était venu nous expliquer en quelque sorte, avec son ton paternel et affectueux, que l'équipage était bien sympathique, mais qu'il y a des choses que l'on apprend à l'aéroclub et que quand même, c'est pas normal qu'ils les aient oubliées. Et faire décrocher son merveilleux Airbus sur une panne banale, c'est « trop con »*. Même s’il n’a pas utilisé cette expression, c’est ce que nous avons compris.

Quand tous les « trop cons »* auront été détectés et éliminés, il ne restera plus que Patrick Baudry et les ingénieurs pilotes d'essais d'Airbus. Les avions Airbus dit de "nouvelle génération" voleront enfin en sécurité.

 

Trop cons* !!!!!!

-26 juin 1988  Airbus A320 Habsheim. Deux Commandants de Bord d'Air France, Instructeurs, dont le responsable de l'instruction, formés par le constructeur, 21200 heures de vol cumulées, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent dans une forêt: 3 morts. « Trop cons »* les pilotes français!!!

-14 février 1990 Airbus A320 Bangalore. Deux Commandants de Bord d'Indian Airline dont un instructeur, responsable de l'instruction dans la compagnie, 19600 heures de vol cumulées oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent à l'atterrissage par tempête de ciel bleu : 92 morts. « Trop cons »* les pilotes indiens!!!

-20 janvier 1992 Airbus A320 Mont Ste Odile. Deux pilotes d'Air Inter, dont un ancien instructeur en aéroclub, 12400 heures de vol cumulées, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent en approche: 87 morts. « Trop cons »* les pilotes français!!!

-14 septembre 1993  Airbus A320  Varsovie. Commandant de bord instructeur et Commandant de bord de Lufthansa, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent contre  un talus en bout de piste: 2morts. « Trop cons »* les pilotes allemands!!!

-30 juin 1994  Airbus A330  Toulouse  Commandant de bord, chef pilote d'essais d'Airbus, 7700 heures de vol dont 345 sur le type, pilote commandant de bord et instructeur, 9500 heures de vol dont 137 sur le type, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent au décollage: 7 morts. « Trop cons »* le pilote anglais et le pilote français!!! ("un bon pilote est un pilote vivant" dira en guise d'épitaphe le directeur technique d'Airbus. Ceci explique cela)

-23 août 2000 Airbus A320 Bahrain  Deux pilotes de Gulf Air oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent dans le Golfe persique au cours d'un virage de 360 degrés après une remise de gaz en approche: 143 morts. « Trop cons »* les pilotes bahrainis!!!

-7 février 2001 Airbus A319 Bilbao. Deux pilotes d'Iberia  oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et cassent leur train d'atterrissage. 6 blessés et 137 miraculés. « Trop cons »* les pilotes espagnols!!!

-2 mai 2006 Airbus A320 Sotchi, deux pilotes d'Armavia Airline, Commandant de bord  5400 heures de vol dont 1430 sur le type, pilote 2135 heures de vol dont 1022 sur le type, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent en Mer noire:113 morts. « Trop cons »* les pilotes arméniens!!!

-30 mars 2007  Airbus A330 Abidjan  Deux pilotes d'Air France oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et manquent de s'écraser en effectuant une banale remise des gaz au cours d'une approche. 191 miraculés. « Trop cons »* les pilotes français!!! (Le CDB et nous mêmes sommes toujours en attente du rapport du BEA et de l'explication du comportement de leur avion et de ses commandes de vol.)

-17 juillet 2007 Airbus A320 Sao Paulo Deux pilotes de TAM Commandant de bord 13600 heures de vol dont 2240 sur le type, Pilote 14760 heures de vol dont 237sur le type, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion, n'arrivent pas à s'arrêter à l'atterrissage et s'écrasent contre un bâtiment: 199 morts. « Trop cons »* les pilotes brésiliens!!!

-8 janvier 2008  Airbus A321 Alger Deux commandants de bord d'Aigle Azur dont un instructeur aux commandes, 6200 heures de vol dont 1200 sur le type, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et touchent violemment de la queue à l'atterrissage. 67 miraculés. « Trop cons »* les pilotes algériens!!!

-27 novembre 2008  Airbus A320  Canet- en- Roussillon. Deux pilotes d'XL Airways Germany. Commandant de bord instructeur et cadre de l'entreprise, 12000 heures de vol dont 7000 sur le type. Pilote 11600 heures de vol dont 5500 sur le type, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent en Méditerranée:7 morts. « Trop cons »* les pilotes allemands !!!

-23 septembre 2009  Airbus A319  Paris CDG. Deux pilotes d'Air France. Commandant de bord instructeur 14200 heures de vol dont 3800 sur le type, Pilote 4200 heures de vol dont 684 sur le type,   oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et manquent de s'écraser au cours d'une banale remise de gaz en approche. 91 miraculés. « Trop cons »* les pilotes français!!!.

-12 mai 2010  Airbus A330  Tripoli, Pilotes d'Afriqiyah Airways oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent avec leur avion neuf en approche: 103 morts. « Trop cons »* les pilotes libyens !!!.( Un an après, on ne sait toujours rien sur cet accident.)

-28 juillet 2010  Airbus A321  Islamabad, Pilotes d'Air Blue, oublient les fondamentaux du pilotage acquis dès l'aéroclub, ne comprennent plus rien à leur avion et s'écrasent en approche: 149 morts. « Trop cons »* les pilotes pakistanais!!!

.

* dans le jargon de notre métier, c’est une expression couramment utilisée par certains pour fustiger un pilote qui a commis une erreur de débutant. En général, après une analyse de fond, on s’aperçoit que le pilote n’était pas « trop con » et qu’il a des circonstances atténuantes. Patrick BAUDRY devrait le savoir…

11:17 Écrit par HMC | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu