Avertir le modérateur

14/05/2014

AF 447 : la mascarade de l'expertise judiciaire

Dans leurs conclusions, les experts* affirment qu’il n’y a pas eu d’analyse structurée de la panne, que les pilotes étaient dans l’incompréhension de la situation à cause notamment de l’absence d’un message clair « Unreliable Airspeed » mais que l’accident aurait pu être évité car les pilotes auraient dû appliquer la procédure IAS douteuse en temps voulu. Donc, si je comprends bien, les pilotes étaient dans l’incapacité d’effectuer leurs tâches mais c’est quand même leur faute.

 

Comment peut-on avoir autant d’incohérence à ce niveau d’expertise ???

 

D'autre part, les experts* affirment que 2 vols de démonstration sur A 330 ont démontré l'excellence des procédures Airbus. Ces vols ne sont pas représentatifs car les pilotes présents dans le cockpit de ces avions avaient, eux, une bonne compréhension de la situation.

 

Après la mascarade des recherches, la mascarade de l'enquête technique, voici la mascarade de l'expertise judiciaire.

 

*Claude Nicollier, Claudine Oosterlinck, Jean-Charles Fouche, Pierre Wannaz, François Keller.

06:18 Écrit par HMC | Commentaires (0)

12/05/2014

Parlement européen : Election des députés

500px-Europarl_logo_svg.pngLe 9 octobre dernier, le Parlement européen a voté en faveur de la proposition de l’EASA concernant la réglementation sur le temps de travail des équipages (FTL).

 

Cette proposition avait pourtant été rejetée par tous les experts scientifiques car ils la jugeaient dangereuse ! En effet, dans cette nouvelle réglementation, l’EASA privilégie la productivité des pilotes et personnels de cabine, ce que souhaitaient les compagnies européennes (AEA), et tant pis s’ils volent en étant fatigués…

 

Cet exemple précis démontre une nouvelle fois que la sécurité des vols n’est pas l’objectif N°1 du transport aérien en Europe et que nos députés européens sont les complices des chantres du bizness.

 

L’argument majeur de l’AEA avait été : « si on écoute les scientifiques, cela va nous coûter des milliards, il faudra embaucher 15% de pilotes et personnels de cabine supplémentaires ». Gageons qu’une partie de tous ce pognon économisé a été utilisée à bon escient pour obtenir ce vote favorable à la proposition de l’EASA…

 

Cette Europe-là ne me convient pas, je la leur laisse, je n’irai pas voter.

 

dsc9959-dreharbeiten-05-e1360589672727.jpg

http://www.flightdutytimes.eu/

 

21:31 Écrit par HMC | Commentaires (0)

04/05/2014

MH 370 : les communications de GEORESONANCE (29 avril et 1er mai)

GR1.jpg

GR2.jpg

Le golfe du Bengale

golfe_bengale.jpg

Depuis le 30 avril, le JACC est silencieux http://www.jacc.gov.au/media/releases/2014/index.aspx

09:29 Écrit par HMC | Commentaires (0)

13/04/2014

MH 370 : le BEA exclu des recherches

Le 16 mars 2014, le BEA se mettait fièrement à la disposition des autorités Malaisiennes « pour examiner et exploiter les données disponibles et aider à l'organisation des recherches ».

 

Le BEA voulait faire valoir son « expérience dans l'organisation de recherches sous-marines acquise notamment lors des recherches de l'épave de l'avion du vol AF447 Rio Paris entre 2009 et 2011. »

 

Les médias franchouillards avaient bien sûr largement diffusés cette information : le monde entier veut le BEA !

 

En fait, les 3 « experts en recherche » du BEA ne sont pas restés longtemps, à peine 4 jours à Kuala Lumpur aux frais du contribuable et retour le Bourget.

 

La France ne fait même pas partie de l’« international air crash investigative team » qui comprend la Malaisie, les USA, la Grande Bretagne, la Chine et l’Australie.

 

On se souvient bien sûr que le BEA avait tourné autour de l’épave du vol AF 447 pendant 22 mois, refusant d’envisager que l’A330 ait pu décrocher après son passage au LKP, ce que tous les observateurs attentifs avaient compris depuis le début.

 

Note : le 13 avril, le Joint Agency Coordination Centre Australien faisait savoir qu’aucun signal acoustique n’avait été détecté depuis 24 heures et que les débris récupérés ne pouvaient être associés au vol MH 370. Source : http://www.jacc.gov.au/media/releases/2014/april/index.aspx

mr_019-3.jpg

signaux_5_6_avril.jpg

 

11:11 Écrit par HMC | Commentaires (0)

02/04/2014

MH 370: scramble

last_radar.pngCommunication du mardi 1er avril : http://mh370.dca.gov.my/archive/

 

The international investigations team and the Malaysian authorities remain of the opinion that, up until the point at which it left military primary radar coverage, MH370’s movements were consistent with deliberate action by someone on the plane.”

 

Le B777 a donc été détecté et suivi par les radars militaires jusqu’au sud-ouest de la Malaisie pendant 1 heure environ avant de pénétrer dans l’espace aérien de l’Indonésie. A-t-il été intercepté ?

10:14 Écrit par HMC | Commentaires (2)

27/03/2014

MH 370 : scores

Avec 122 objets trouvés, la France est largement en tête devant l'Australie et la Chine !

Quant aux Etats Unis, ils semblent définitivement lachés malgré leurs énormes moyens !

A suivre... 

08:22 Écrit par HMC | Commentaires (1)

26/03/2014

MH 370 : Inmarsat

doppler.pngEn se basant sur une analyse d’Inmarsat selon un procédé jamais encore utilisé ( http://mh370.dca.gov.my/ ) et sans avoir au préalable identifié les débris supposés du Boeing 777 découverts au large de l’Australie, les autorités Malaisiennes ont officialisé le crash du vol MH 370 dans cette zone de l'océan Indien.

Cette déclaration semble donc prématurée mais sans doute y a t-il d'autres certitudes. 

10:03 Écrit par HMC | Commentaires (0)

25/03/2014

MH 370 : recherches

Hier, un journaliste m’a téléphoné pour me demander : « Ca y est, le B777 s’est crashé à l’ouest de l’Australie, c’est confirmé ! Que va t-il se passer ? » Je lui ai répondu : « En admettant qu’«ils» (au choix) n’ont pas dès le début suivi le vol MH 370 avec leur armada de satellites espions, qu’«ils» n’ont pas depuis plusieurs jours localisé l’épave avec leurs sous-marins nucléaires et récupéré les enregistreurs, «ils» vont appliquer la méthode du BEA, les spécialistes de l’enfumage, lors des recherches du vol AF 447, tourner autour du point d’impact le temps qu’il faut pour finir d’endormir la meute et calmer les familles. » Je ne sais pas pourquoi, il a alors raccroché.

03:53 Écrit par HMC | Commentaires (0)

24/03/2014

MH 370 : surprenant !

antennes.jpgLe 5 mars 2014, la FAA publiait l’AD 2014-05-03 pour le B777 dans laquelle on peut lire :

 

This AD was prompted by a report of cracking in the fuselage skin underneath the satellite communication (SATCOM) antenna adapter. This AD requires repetitive inspections of the visible fuselage skin and doubler if installed, for cracking, corrosion, and any indication of contact of a certain fastener to a bonding jumper, and repair if necessary. We are issuing this AD to detect and correct cracking and corrosion in the fuselage skin, which could lead to rapid decompression and loss of structural integrity of the airplane.”

09:50 Écrit par HMC | Commentaires (0)

22/03/2014

MH 370 : les carences récurrentes des réacteurs Rolls-Royce

Boeing_777-200ER_Malaysia_AL_(MAS)_9M-MRO_-_MSN_28420_404_(9272090094).jpgLe Boeing 777 9M-MRO est équipé de 2 réacteurs de type Rolls-Royce Trent 892.

 

EASA PAD No : 14-019 du 23 January 2014

 

Cracks have been found on the rear balance land feature of the Intermediate Pressure (IP) Compressor rotor shaft of two in-service Trent 800 engines.

This condition, if not detected and corrected, could lead to IP Compressor rotor shaft failure and consequent non-contained high energy debris, possibly resulting in damage to the aeroplane.

 

Pour traiter cette « unsafe condition », qui concerne aussi les RR Trent 500, 700 et 900, l’EASA avait déjà publié des AD en 2007, 2010, 2011 et 2013.

 

On se souvient du vol Qantas 32, un A380 équipé de 4 RR Trent 900, qui s’était posé en emergency à Singapour après l’explosion du réacteur N°2.

18:32 Écrit par HMC | Commentaires (0)

17/03/2014

MH 370 : le BEA et les recherches

Copie de bilan_phase_3_fr_0001.jpgLes médias ont bien évidemment largement diffusé la nouvelle : le BEA a envoyé ses experts en recherche d’avion en Malaisie.

 

Ca me fait doucement rigoler car il a fallu 22 mois au BEA pour décider de rechercher l'épave du vol AF 447 dans la zone qui avait été jusque là soigneusement évitée : à proximité immédiate de la dernière position connue (LKP).

 

Car le BEA n’a jamais voulu envisager l’hypothèse du "décrochage" de l'A330. Le BEA a, au contraire, déterminé la zone de recherche uniquement selon l’hypothèse inverse : l'A330 volant à sa vitesse maximale.

 

Pourtant, avec les messages ACARS et un calcul très simple nous avions rapidement déterminé que l’A330 avait vraisemblablement décroché à 02.11 (en réalité 02.10.54) et que l'épave devait se trouver dans un rayon de 10Nm sous le LKP (l'épave a été retrouvée à 6,5Nm au nord du LKP).

 

Il y avait sans doute une bonne raison d’attendre pour « découvrir » l’épave…

14:38 Écrit par HMC | Commentaires (0)

03/03/2014

Crash du vol Air Moorea 1121 : les familles excédées

 Le 9 août 2007, un avion de la compagnie Air Moorea s’écrasait près de Tahiti avec 20 personnes à bord suite à la perte de contrôle en tangage de l’avion consécutive à la rupture à faible hauteur du câble à cabrer de la commande de profondeur.

 

Le BEA avait émis l’hypothèse que le câble aurait pu être endommagé par le souffle des réacteurs d’un avion stationnant à proximité (jet blast). Cette hypothèse, qui avait choqué les professionnels de l’aéronautique et les familles, avait été rapidement écartée par les experts judiciaires qui affirmaient dans leur rapport que la catastrophe était la résultante d'un ensemble de négligences et d'incompétences mettant en cause des cadres de la compagnie et de la DGAC.

 

Cette expertise vient d’être annulée pour vice de forme. Les familles sont excédées.

09:34 Écrit par HMC | Commentaires (0)

08/02/2014

La médiocrité du transport aérien en Europe : un exemple de plus !

 

Image1.jpg

 

Le 10 février 2011, un Metro III de la compagnie espagnole Flightline S.L. se crashait à Cork en Irlande causant la mort de 6 personnes et en blessant 6 autres. Parmi les causes de cet accident on relève l’insuffisance de l’entraînement et la fatigue des pilotes.

 

findings.jpg

 

12:45 Écrit par HMC | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu