Avertir le modérateur

03/12/2010

QF 32 : un rapport préliminaire consensuel.

L’ATSB australien a donc rendu son rapport préliminaire concernant l’incident grave d’un A 380 au décollage de Singapour le 4 novembre dernier, et ce dans les délais de l’annexe 13 (17 mois après le crash, on attend toujours celui concernant le vol Yemenia 626…). Le TRENT 900 présente des défauts qui ont obligé l’EASA à intervenir 6 fois en 2 ans au moyen de consignes de navigabilité :

-17 novembre 2008

-5 mars 2009

-15 janvier 2010

-4 août 2010

-10 novembre 2010

-22novembre 2010

Commentaires de 2 extraits de ce rapport :

·         As a result of this occurrence, a number of safety actions were immediately undertaken by Qantas, Airbus, Rolls-Royce plc and the European Aviation Safety Agency.

La seule décision nécessaire n’a pas été prise : éliminer le réacteur de type TRENT 900 du circuit compte tenu de son peu de fiabilité.

·         The continuing investigation will include the detailed examination of the : /…/ the engine type service history

L’ATSB a donc reporté l’étude du « passé » du TRENT 900 et des consignes de navigabilité émises à son sujet. C’était pourtant la première chose à faire afin déterminer son degré de fiabilité. Mais cela aurait certainement mis l’EASA et Airbus dans l’embarras…

réacteur.jpg

20:03 Écrit par HMC | Commentaires (0)

22/11/2010

QF 32 : l’EASA encore en EMERGENCY

qf32_low-pressure-turbine.jpgSuite à l’explosion du réacteur N°2 d’un A380 de la compagnie Qantas le 4 novembre dernier au décollage de Singapour, l’EASA vient d’émettre ce jour une deuxième EMERGENCY AIRWORTHINESS DIRECTIVE relative au réacteur de type TRENT 900 en exigeant de nouvelles vérifications (lire la note du 11 novembre).

 

C’est donc la 6ème fois* que l’EASA intervient pour prévenir les compagnies aériennes concernées que leurs A 380 sont équipés d’un type de réacteur défectueux.

 

Comment l’EASA a t’elle assuré la certification du TRENT 900 ???

 .

Voilà la question qu’il faut poser. La logique et le bon sens voudraient que l'EASA exige l'arrêt de l'utilisation du TRENT 900 avant qu'un nouveau drame ne survienne. A moins que ce soit l'ATSB australien qui le recommande dans son rapport préliminaire prévu le 3 décembre prochain...

.

* http://ad.easa.europa.eu/   keyword « TRENT 900 »

-17 novembre 2008

-5 mars 2009

-15 janvier 2010

-4 août 2010

-10 novembre 2010

-22novembre 2010

 

22:15 Écrit par HMC | Commentaires (0)

11/11/2010

QF 32. L’EASA en EMERGENCY

engine420-420x0.jpgSuite à l’explosion du réacteur N°2 d’un A380 de la compagnie Qantas le 4 novembre dernier au décollage de Singapour, l’EASA vient d’émettre en EMERGENCY une nouvelle « Airworthiness Directive » relative au réacteur de type TRENT 900 en exigeant encore des vérifications.

 

Après avoir certifié ce type de réacteur en 2004 pour équiper l’A 380, l’EASA intervient donc une cinquième fois* en affirmant qu’une « unsafe condition » existe. L’EASA se borne à demander des vérifications de ce réacteur.

 

Les passagers peuvent-ils se satisfaire d'un avion de transport équipé d'un type de réacteur aussi peu fiable que le TRENT 900 avec l’accord de l’EASA, d’Airbus et des compagnies aériennes concernées ?

 

* http://ad.easa.europa.eu/   keyword « TRENT 900 »

-17 novembre 2008

-5 mars 2009

-15 janvier 2010

-4 août 2010

-10 novembre 2010

10:33 Écrit par HMC | Commentaires (1)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu